Nous contacter

Devis Gratuit

Commande rapide

05 46 30 66 20

Mon Panier (0)

Enrobés à froid

L’enrobé à froid permet de réparer, combler les trous, les fissures et nids de poule d’un sol goudronné. On parle d’enrobé à froid puisque ce matériau ne demande pas une chaleur intense pour être posé contrairement à l’enrobé à chaud. Il est la solution idéale si vous ne souhaitez pas faire une réparation complète de votre sol.

N’oubliez pas de sécuriser vos chantiers lors de vos travaux de maintenance en installant des panneaux de chantier.

9 article(s)

Filtrer Trier

Grille Liste

Filtrer :
Coloris  
Noir(6)
Rouge(1)
Poids  
0.460 kg(1)
0.6 kg(1)
1.8 kg(1)
100 kg(2)
1000 kg(2)
25 kg(5)
5 kg(1)
900 kg(1)
T Max.  
25 °C(2)
60 °C(1)

Comment utiliser l’enrobé à froid ?


Les principes de pose

L’enrobé à froid est un matériau qui se pose à froid à l’aide d’un matériel adapté. Il est la solution idéale pour combler des nids de poule.
Etapes enrobé
Pensez à vous équiper d'une dame pour compacter l'enrobé à froid. L’enrobé existe en deux coloris : l’enrobé à froid noir et l’enrobé à froid rouge. Le choix du coloris n’a aucune incidence sur la composition du produit, il est uniquement question d’esthétique.

Pour quelle utilisation ?

L’enrobé à froid est avant tout une solution de rénovation ou de réparation du bitume. En aucun cas l’enrobé à froid ne peut être utilisé pour refaire complètement une route ou une allée.
Choisissez l’enrobé à froid si le temps de mobilisation de la route est réduit. En effet, après la pose, la circulation des véhicules est immédiate.

Que faire en cas de détérioration de la voirie ?

Les détériorations d’un chemin rural ou d’une route communale ne sont pas toujours à la charge des communes, notamment dans les cas d’exploitation de mines, de carrières, de forêts…
Les dépenses d’entretien des voies communales sont à la charge de la commune à condition que la collectivité ait viabilisé ces voies. Mais en cas de dégradations « anormales », des contributions spéciales peuvent être demandées, voire imposées, à l’organisme à l’origine des dégradations.