x

Votre navigateur est obsolète. Pour votre sécurité et votre confort, nous vous recommandons d'utiliser un navigateur plus récent et à jour.
Mettez à jour votre navigateur en moins de cinq minutes !

Nous contacter

Devis Gratuit

Commande rapide

05 46 30 66 20

Mon Panier (0)
Quelles réglementations pour le guidage podotactile ? |

Le guidage podotactile intérieur et extérieur

La norme NF P98-352

La circulation et les cheminements doivent, depuis 2007, être accessibles, libres de tout obstacle et assurer la sécurité des personnes handicapées, malvoyantes, aveugles ou ayant des difficultés d’orientation.

La norme NF P98-352, publiée en novembre 2015, définit 4 profils de bande de guidage avec des dimensions différentes selon une installation :

  • en intérieur ou en extérieur ;
  • dans un grand bâtiment (ERP de catégories 1 et 2) ou un petit (ERP de catégorie 3 à 5) ;
  • en bande simple ou en couloir de guidage (2 bandes parallèles avec un espace).

La catégorie d’un ERP (Etablissement recevant du Public) est définie en fonction de l’effectif admissible (du public et du personnel, sauf pour l’ERP de catégorie 5 ou seul l’effectif du public compte).

ERP Catégorie 1 ERP Catégorie 2 ERP Catégorie 3 ERP Catégorie 4 ERP Catégorie 5
Effectif > à 1500 personnes Effectif de 701 à 1500 personnes Effectif de 301 à 700 personnes Jusqu’à 300 personnes (à l’exception des ERP de 5ème catégorie) Effectif en fonction de seuils d’assujettissement.

Guidage pour l’extérieur

La longueur minimale est de 40 cm et les nervures en relief, indispensables pour les personnes malvoyantes, devront avoir une hauteur comprise entre 5 et 5.5 mm. Ce dispositif est valable pour une installation en voirie ou aux abords d’un ERP. Le nombre de nervures en relief est obligatoirement de 4 pour une bande simple, et de 3 ou 4 pour un couloir de guidage. Le couloir de guidage est préconisé pour de vastes espaces et canaliser ainsi le flux plus facilement. On les retrouvera notamment dans les endroits très fréquentés, tels que gares, aéroports….


Guidage pour l’intérieur d’un grand ERP (catégories 1 et 2)

Le module comporte 3 ou 4 nervures d’une hauteur comprise entre 5 et 5.5 mm. Sa longueur minimum est de 400 mm.
L’entraxe des nervures doit être de 60 à 80 mm.

  • Dispositif simple bande : La largeur minimale du module est de 210 mm ;
  • Dispositif double bande : La largeur minimale du module est de 150 mm et sa longueur minimale de 400 mm.

Guidage pour l’intérieur d’un petit ERP (catégories 3 à 5)

L’espace à rendre repérable et détectable étant plus restreint, la Norme NF P98 352 définit un module plus petit.
Il doit comporter 3 ou 4 nervures, d’une hauteur comprise entre 3 et 4 mm. La largeur minimale du module est de 150 mm et sa longueur de 300 mm.

  • Dispositif simple bande : chaque module formant le dispositif comprend 4 nervures ;
  • Dispositif double bande : chaque module formant le dispositif comprend 3 nervures minimum.

Guidage podotactile

Pour être en conformité :

  • - Si un rail de guidage 3 nervures est déjà installé, complétez avec un 2ème rail 3 nervures en le positionnant parallèlement au 1er rail, à une distance de 37 à 50 cm ;

  • - Cet ensemble de guidage « double bande » doit être libre de tout obstacle ;

  • - Dans le cas d’une nouvelle installation, préférez la pose d’un rail de guidage 4 nervures, plus simple plus économique.

icon bon conseils de Signals

N’oubliez pas !

La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées impose la mise en accessibilité dans tous les ERP. « Pour faciliter l’accessibilité, il peut être fait recours aux nouvelles technologies de la communication et à une signalétique adaptée. » Consultez notre gamme signalétique braille, adaptée aux non et mal voyants. Elle permet de rendre accessibles et identifiables les différents espaces de circulation dans les lieux publics.